Quel chat choisir dans un refuge ?

C comme « Choisir un chat »

Premier conseil : ne vous arrêtez pas à son Look, un chat pas très beau peut être extrêmement sociable et un chat très mignon de telle ou telle race peut avoir un sale caractère. L’inverse est également vrai. Si vous êtes vraiment fixé sur un chat de race, renseignez-vous sur ses particularités car certains peuvent avoir des besoins spécifiques.

Faites simplement attention à la longueur de ses poils. Si vous adoptez un persan par exemple, vous devrez le brosser plusieurs fois par semaine pour ne pas que ses poils s’emmêlent ou que des parasites se mettent dedans.

 

Ce qui compte vraiment, c’est le comportement qu’il aura vis-à-vis de vous. Voyez comment il réagit avec vous, caressez-le, prenez-le dans vos bras. Posez des questions au personnel du refuge pour connaître son caractère. Mais vous verrez aussi que, parfois, vous n’aurez même pas à choisir : un chat viendra vers vous, et ce chat, et bien, il VOUS aura adopté !

Est-il préférable d’adopter un bébé plutôt qu’un adulte ? Tout dépend de vous ! Il est certain qu’un chaton a peu d’expérience. En revanche, vous pouvez aussi tomber sur un matou qui est déjà propre et sociabilisé

Mâle ou femelle ? Peu importe, certains disent que les mâles sont plus affectueux, mais qu’ils ont en revanche tendance à marquer leur territoire, plus que les femelles. D’autres avancent que les femelles sont meilleures à la chasse…Enfin bon, à vous de voir.

Et au niveau de la santé, à quoi faut-il faire attention ? Si vous avez le temps et les moyens de vous occuper d’un chat malade, n’hésitez pas et faites-le. Mais si ce n’est pas le cas, rien ne sert d’empirer la situation, orientez-vous vers un chat en parfaite santé. Attention aux chats qui éternuent, qui toussent ou qui ont le nez qui coule, car ce n’est pas bon signe. Et surtout, assurez-vous qu’il soit vacciné et stérilisé avant de l’adopter, c’est très important.

Et si l’on vous dit que le chat est « FIV » qu’est-ce que cela veut dire ? Très simplement qu’il a le SIDA du chat, pour lequel il n’existe ni traitement ni vaccin, mais rassurez-vous, tant que la maladie ne se déclare pas, votre matou n’est pas « malade » et vivra comme n’importe quel autre chat. Quand à vous, vous ne risquez ABSOLUMENT rien, car il n’y a aucun risque de transmission à l’homme. Par contre, il peut contaminer d’autres chats. Donc si vous avez déjà des chats à la maison, évitez d’adopter un chat FIV. C’est vraiment LA seule précaution à prendre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s